News

Coronavirus : des chercheurs tunisiens conçoivent un respirateur à imprimer en 3D

Les doigts d’une main ou deux suffisent parfois pour les compter. Les hôpitaux africains manquent cruellement de respirateurs pour aider les personnes atteintes par le Covid-19 en détresse respiratoire. Début avril, dans un effort parfois confus pour recenser les besoins en matériels médicaux, on en dénombrait un à N’Djamena, trois à Bangui, sept à Ouagadougou, dix à Yaoundé, entre dix et une soixantaine à Bamako, de 70 à 80 pour l’ensemble des hôpitaux ivoiriens.
Au regard de l’Europe, des Etats-Unis ou de l’Asie, les 54 pays africains sont encore peu touchés, même si les chiffres de contamination par le nouveau coronavirus ont doublé en quelques jours au début du mois. Jeudi 16 avril, 18 033 malades et 951 morts étaient officiellement recensés pour l’ensemble du continent, l’Afrique du Sud, l’Egypte, l’Algérie et le Maroc totalisant à eux seuls plus de la moitié des cas et 80 % des décès. On est donc encore loin de la grande vague épidémique annoncée, et il est encore temps pour l’Afrique de s’y préparer.

See more

Latest news

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *